Marianne James: «Stéphane Bern n’est pas sage, il est même très coquin!»

Cette année, France 2 nous offre un duo détonnant pour commenter l’Eurovision : Stéphane Bern, le journaliste passionné des princes et princesses, et la truculente comédienne Marianne James ! Actuellement sur scène avec son spectacle Miss Carpenter et prochainement aux commandes de la saison 2 de Prodiges, elle a partagé à 20 Minutes son enthousiasme de participer à cette grande « fête européenne » qu’est l’Eurovision.

Pourquoi avoir accepté de présenter l’Eurovision ?
Je suis une fan du concours ! L’an dernier, je l’ai regardé avec ma mère, à Montélimar. Nous aimons, mais nous critiquons beaucoup aussi, on assassine parfois ! Le look de celle-ci, le chevrotement de celle-là, l’improbable chorégraphie de l’autre… Quand a débarqué Conchita Wurst, j’étais soufflée ! Un homme qui avait plus de rimmel et de faux cils que moi ! L’Autriche a osé envoyer ce garçon-là ! Une beauté, j’ai dû envoyer au moins dix votes par téléphone.

Pensez-vous que nous pouvons gagner ?
Les Anglais et les Français ont un regard un peu snobinard sur l’Eurovision, et ça fait des années que ni eux, ni nous, ne gagnons parce qu’on s’en tape ! Mis à part le foot, l’Eurovision est le seul événement européen qui nous réunit. C’est une fête ! Quant à notre candidate, Lisa Angell, sa chanson est très décriée en France, mais c’est une chanteuse avec un grand cœur qui va porter un texte très touchant. Son texte parle de dévastation, de résilience et de reconstruction. L’Europe s’est malheureusement construite sur des larmes et ce n’est pas fini car le terrorisme est partout. Face aux catastrophes, à l’inadmissible, la seule réponse c’est de se relever et de se reconstruire. Le texte de la chanson de Lisa Angell est simple mais il a touché toutes les autres délégations.

On vous connaît pour votre franc-parler et votre extravagance, vous comptez bousculer le côté sage de Stéphane Bern ?
Cerise sur le gâteau, avec Stéphane nous nous entendons très bien, depuis que nous avons fait une émission ensemble, le Fou du roi ! Ils ont fêté les 10 ans de l’émission en 2010 sur France 2, j’ai joué le Roi Soleil pendant toute la soirée. Autodérision, immense culture, éducation, sympathie, charmant, solaire… Voilà qui est Stéphane Bern. Un peu fou aussi, et je ne déteste vraiment pas ! Moi je ne le trouve pas sage, il est même très coquin !

Vous comptez donc vous lâcher ?
Ça va durer trois heures, durant les deux premières, Stéphane va retracer l’histoire de chaque pays et moi je vais donner mon avis technique, sur les répétitions, sur les instruments, les voix… Je sais ce qu’est un show donc je vais apporter un petit éclairage. Mais il se peut que vers les 23 heures, on commence à envoyer du bois ! Nous allons beaucoup réagir si on trouve que les votes sont injustes. On a une grande marge de liberté. Par exemple, au vu de leurs terribles propos l’an dernier sur Conchita Wurst, si les Russes ne jouent pas le jeu ou exagèrent, je n’hésiterais pas à dire ce que j’en pense.

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s